Cet article date de plus d'onze ans.

Ce qui attend Hollande, Sarkozy et les autres

 Au lendemain de l'élection de François Hollande à la présidence de la République, la question du calendrier se pose pour les vainqueurs autant que pour les vaincus.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
Le palais de l'Elysée, à Paris. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Et maintenant, que vont-ils faire ? Au lendemain de l'élection de François Hollande à la présidence de la République, la question du calendrier se pose pour les vainqueurs autant que pour les vaincus. Quel protocole en attendant la passation de pouvoirs ? Quelles sont les pistes en vue de la formation du prochain gouvernement ? Comment l'UMP compte aborder les législatives ? FTVi récapitule.

• Pour Nicolas Sarkozy, la retraite politique

Il n'a pas voulu l'annoncer directement aux militants, mais ses déclarations aux ténors de l'UMP ne laissent pas de place au doute : Nicolas Sarkozy va se retirer de la vie politique. "Je quitte l’opérationnel, une autre vie commence", a-t-il lancé à ses collaborateurs lundi 7 mai, précisant qu'il prendrait des vacances. Carla Bruni-Sarkozy se réjouirait de ce retour à une vie normale. "On va vivre comme tout le monde maintenant", aurait confié la première dame selon Le Figaro.

Notre article : Nicolas Sarkozy arrête la politique

• Pour l'UMP, les législatives en tentant de ne pas se diviser

Comment repartir en campagne sans champion ? C'est la question qui se pose à l'UMP, encore groggy par les résultats du scrutin présidentiel. Les partisans de Nicolas Sarkozy ont commencé lundi 7 mai à évoquer les causes de la défaite, mais uniquement du bout des lèvres pour éviter un grand déballage fatal avant les législatives.

Le débat sur la stratégie électorale très marquée à droite du président-candidat agitait sa majorité avant même le second tour. Il a repris sitôt son échec consommé mais mezzo voce, renvoyant au lendemain du scrutin législatif des 10 et 17 juin "l'analyse" promise par Jean-Pierre Raffarin. En attendant, le secrétaire général du parti plaide en faveur d'une organisation "très collective" pour aborder le scrutin.

Notre article : A un mois des législatives, l'UMP réfléchit à la moins pire des solutions

• Pour Hollande, le travail avant la passation de pouvoirs

L'agenda du président de la République élu dimanche 6 mai est déjà bien rempli. Entre les promesses à tenir, les élections législatives et les rendez-vous internationaux, François Hollande n'est pas près de prendre des vacances. La passation de pouvoirs entre Nicolas Sarkozy et François Hollande aura lieu le 15 mai, a-t-on appris lundi 7 mai dans la matinée. Les deux hommes ont fixé la date d'un commun accord. Le même jour, Hollande nommera son Premier ministre.

En attendant, Hollande s'est mis au travail depuis son QG de campagne. Il y a reçu l'ambassadeur américain, afin de préparer sa rencontre avec Barack Obama. Les 18 et 19 mai, le nouveau président de la République se rendra en effet à Camp David, aux Etats-Unis, pour le sommet du G8. 

Hollande entame sa première journée de président élu ( Jeff Wittenberg et Nicolas Metauer - France 2)

Notre article : Hollande élu, que va-t-il se passer dans les prochaines semaines ?

• Pour Hollande toujours, la formation d'un premier gouvernement

Autre chantier pour le président élu : composer un premier gouvernement, avant les élections législatives. Le calendrier n'est pas encore précisément calé, mais la France aura un nouvel exécutif d'ici une dizaine de jours. Plusieurs indices permettent d'ores et déjà de s'en faire une petite idée. Durant la campagne, François Hollande avait lui-même distillé quelques informations : son gouvernement serait "paritaire" (autant d'hommes que de femmes) et resserré, avec à sa tête un Premier ministre "qui gouverne" et qui ne sera pas un simple "collaborateur".

Ce gouvernement pourrait comporter des ministres issus d'Europe-Ecologie - Les Verts (EELV). Le parti écologiste doit voter mardi sur cette question, et sa secrétaire nationale, Cécile Duflot, a annoncé qu'elle quitterait son poste le 22 juin. Pour mieux obtenir un maroquin ?

Les hommes et femmes du président Hollande ( David Doukhan - France 2)

Notre article : A quoi ressemblera le futur gouvernement ?

• Et pour le protocole, que va-t-il se passer?

Une des première concernée est Valérie Trierweiler. La future première dame a indiqué dimanche qu'elle allait prendre un peu de temps "pour réfléchir à [s]on rôle". En outre, le fait que Valérie Trierweiler soit la compagne et non l'épouse du président ne devrait pas être un obstacle aux visites à l'étranger, selon des sources diplomatiques. Seul le protocole de quelques pays pourrait poser problème.

En ce qui concerne la protection rapprochée de François Hollande, la question devra être réglée dans les tout prochains jours, avant son investiture le 15 mai. Policiers, gendarmes ou équipes mixtes policiers-gendarmes : la composition des détachements chargés de la sécurité rapprochée des présidents de la République a été en perpétuelle évolution.

Notre article : Les petites questions d'une grande élection

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.