Frais bancaires : un plafond pour les clients fragiles

Les banques promettent de faire un effort sur les frais bancaires, sous la pression de l'État. Le journaliste David Boéri décrypte ce plafond prévu à destination des clients fragiles

Voir la vidéo
FRANCE 3

"Bercy demande aux banques françaises de limiter les frais pour leurs clients les plus fragiles" précise David Boéri sur le plateau de France 3. L'objectif serait de les plafonner à 20 € par mois et à 200 € par an. Quand les incidents de paiement se cumulent, la facture atteint en moyenne 320 € par an pour les personnes les plus démunies. Les banques ont accepté ce principe et ce sera à chaque établissement de déterminer son propre plafond.

À peine 10% des personnes éligibles en bénéficient

Qui est concerné ? "Il y a 351 000 bénéficiaires, ce sont tous les clients qui ont souscrit à une offre spécifique. C'est un panier de service bancaire facturé 3 € par mois, avec un compte de dépôt, une carte de retrait ou de paiement, mais avec autorisation systématique pour éviter tout découvert" précise David Boéri. Le client n'a pas de chéquier, mais peut réaliser des prélèvements automatiques et demander des chèques de banque. Cette offre doit être systématiquement proposée aux personnes ayant déjà connu des incidents bancaires, mais "c'est loin d'être le cas. Selon les chiffres officiels de la Banque de France, à peine 10% des personnes éligibles en bénéficient". Bruno Le Maire souhaiterait augmenter le nombre de bénéficiaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
De moins en moins de Français pensent que leur situation financière s\'est améliorée par rapport à celle de leurs parents.
De moins en moins de Français pensent que leur situation financière s'est améliorée par rapport à celle de leurs parents. (CHRISTOPHE MORIN / MAXPPP)