Bernard Tapie sur son retour en politique : "cela fait huit mois qu'on travaille sur cette question-là"

L'homme d'affaires qui a annoncé son retour en politique est ce lundi 21 décembre l'invité du journal de 20 heures.

France 2

Quinze jours après avoir été condamné à rembourser 400 millions d'euros dans l'affaire du Crédit lyonnais, Bernard Tapie annonce son retour en politique. L'homme d'affaires est ce lundi 21 décembre l'invité du journal de 20 heures. À ceux qui voient un parallèle entre sa condamnation et son retour en politique, Bernard Tapie répond : "Quel rapport avec les 400 millions ? Je veux comprendre parce que depuis hier, j'entends ça. Est-ce que ça peut avoir un rapport ? Il n'y en a aucun, cela fait huit mois qu'on travaille sur cette question-là. Moi, mon vrai problème, c'est le résultat des élections".

Élection présidentielle

Pour Bernard Tapie, le chômage très important des jeunes expliquerait pourquoi le Front national séduit cette tranche d'âge. L'homme d'affaires assure qu'il est prêt à aller jusqu'à l'élection présidentielle si aucun des candidats ne s'engage sur le chômage des jeunes. "Il y a trois hypothèses. Première hypothèse, aucun ne veut modifier les structures qui permettent d'arranger les jeunes qui sont au chômage, j'y vais moi. S’il y en a un des deux, je choisis celui-là. Et l'autre hypothèse, si les deux (s'engagent), moi je reste chez moi et je me garde bien de dire, je préfère ça ou ça", explique Bernard Tapie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Bernard Tapie, à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 21 décembre 2013.
Bernard Tapie, à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 21 décembre 2013. (GERARD JULIEN / AFP)