VIDEO. Comptes de campagne : Benoît Hamon affirme avoir été "transparent"

L'ancien candidat à la présidentielle de 2017 affirme vendredi sur franceinfo ne voir "aucun problème" sur ses comptes de campagne électorale.

RADIO FRANCE / FRANCE INFO

Alors que Le Parisien-Aujourd'hui en France publie, un article au sujet de ristournes accordées à Benoît Hamon lors de sa campagne pour l'élection présidentielle de 2017, l'ancien candidat socialiste affirme, vendredi 22 juin sur franceinfo, avoir été "transparent" et n'y voir "aucun problème" : "J'ai bénéficié d'une ristourne, aucun problème. J'ai été transparent. Tous ces documents qu'a épluchés Le Parisien, c'est du réchauffé, puisqu'ils avaient été transmis par mes soins au Nouvel Observateur qui faisait cette enquête."

Une ristourne comme pour "d'autres clients"

L'association Anticor a dit, début juin, son intention de porter plainte auprès du parquet de Paris. Elle souhaite que la justice vérifie "la probité des comptes" des principaux candidats, dont Emmanuel Macron et Benoît Hamon. D'après Le Parisien, les remises accordées à l'ancien candidat étaient supérieures à celle dont a bénéficié Emmanuel Macron, et dénoncées par le même Benoît Hamon comme étant un financement déguisé. "Tout ceci a déjà été rendu largement public, et Le Parisien sait parfaitement que ça n'a rien à voir, affirme Benoît Hamon. La ristourne dont on parle est une ristourne que la société Match Event a faite à ma campagne, et qu'elle fait pour des prestations identiques à d'autres clients." Selon le fondateur du mouvement Génération.s et ex-PS, "pour Emmanuel Macron, c'était du gré à gré, aucune ouverture à la concurrence, des cadeaux et des prestations qui lui ont été offertes, donc rien à voir".

"Les titres 'petits arrangements', les insinuations, les papiers qui, finalement, alimentent l'idée qu'il y aurait des gens malhonnêtes, ça c'est dégueulasse. Et je le dis parce que Le Parisien l'a fait sciemment", a lancé Benoît Hamon. "Le compte le moins réformé, 58 000 euros, c'est lequel ? Celui de Benoît Hamon", a-t-il conclu. 

Benoît Hamon, invité de franceinfo vendredi 22 juin 2018.
Benoît Hamon, invité de franceinfo vendredi 22 juin 2018. (RADIO FRANCE / FRANCE INFO)