Régionales : "La gauche peut peut-être gagner trois régions", affirme Benoît Hamon (Génération.s)

Publié
Durée de la vidéo : 9 min.
Régionales : « La gauche peut peut-être gagner trois régions », affirme Benoît Hamon (Génération.s)o
France 2
Article rédigé par
C. Roux - France 2
France Télévisions

Benoît Hamon, conseiller régional et ancien ministre, est l’invité des « 4 Vérités » de France 2, jeudi 17 juin.

Comment se porte l’Éducation nationale ? "Je ne sais pas si on fait les bons paris dans le système éducatif aujourd’hui. On continue à parier sur la compétition, le tri par l’échec, la sélection des meilleurs, le fait de classer, pour préparer des élites. Là où je crois que le siècle qui s’ouvre appellera à une grande capacité d’adaptation des individus et des groupes donc il faut parier davantage sur la coopération, l’intelligence collective", explique Benoît Hamon, conseiller régional d'Île-de-France, est l’invité des "4 Vérités" de France 2, jeudi 17 juin.

Les réformes du ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, sont-elles justes ? "Tout n’est pas mauvais. Par ailleurs je demande du temps pour juger le bilan d’un ministre de l’Éducation nationale. Ce que j’observe, c’est qu’il s’est distingué par une approche très idéologique. J’avais été très frappé par cette croisade à laquelle il s’est livré avec Frédérique Vidal vis-à-vis de la recherche académique sur l’islamo-gauchisme. […] Cela je pense que ce n’est pas de nature à apaiser le climat dans l’école", estime Benoît Hamon.

Une victoire de Marine Le Pen en 2022, "c’est possible"

Comment appréhender les régionales ? "Le Premier ministre s’est livré à une initiative qui a constitué à nationaliser le scrutin en PACA. Résultat des courses, on a Thierry Mariani (RN) en tête. […] Ce scrutin est en train de préparer l’arrivée du Rassemblement national. Vous noterez d’ailleurs que la marque de fabrique de ce pouvoir c’est que plus on avance, plus le Rassemblement national est fort", affirme l’ancien ministre.

Qu’attendre à gauche ? "La gauche peut gagner une, deux, peut-être trois régions. Julien Bayou peut gagner l’Île-de-France, Matthieu Orphelin la région Pays-de-la-Loire", estime le fondateur de Génération.s.

Marine Le Pen peut-elle l’emporter à la présidentielle de 2022 ? "Je pense que c’est possible", conclut Benoît Hamon.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Benoît Hamon

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.