Présidentielle : l'échec de la gauche

Le parti socialiste a réalisé un score historiquement bas, tandis que Jean-Luc Mélenchon échoue au pied du podium dimanche 23 avril. 

France 2

Garder le sourire même si le pari est perdu. Avec 19,64% des suffrages, Jean-Luc Mélenchon obtient la quatrième place du premier tour de la présidentielle. Le leader de la France insoumise peine à cacher sa déception. "Mon beau pays, ma belle patrie, et vous tous les gens, nous pouvons être fiers de ce que nous avons entrepris et réalisé", a déclaré Jean-Luc Mélenchon suite à la publication des résultats du premier tour dimanche soir. Chez ses partisans c'est la même désillusion.

Effondrement historique du PS

Benoît Hamon n'obtient que 6,35% des voix. "Cet échec est une profonde meurtrissure. Je mesure la sanction historique, légitime, que vous avez exprimée envers le Parti socialiste", a indiqué Benoît Hamon. Au QG du candidat, les militants sont sonnés. Une lourde défaite qui pourrait entraîner une recomposition de la gauche française.

Le JT
Les autres sujets du JT
Affiches de la campagne de Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon, à Grenoble (Isère), le 3 avril 2017.
Affiches de la campagne de Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon, à Grenoble (Isère), le 3 avril 2017. (FRANCOIS HENRY/REA / REA)