L'ex-candidat PS à la présidentielle Benoît Hamon porte plainte après avoir été menacé devant chez lui

"On va te choper… On t'aura tôt ou tard, c'est une question de temps", a lancé un homme en état d'ébriété qui passait devant le domicile de l'ex-homme politique.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'ancien candidat PS à la présidentielle de 2017, Benoît Hamon, à Trappes (Yvelines), le 26 mai 2019. (LUCAS BARIOULET / AFP)

C'est une affaire qui, à ses yeux, "ne mérite pas de publicité". Elle est pourtant loin d'être anodine, alors que les agressions et les menaces envers des responsables politiques se multiplient ces derniers mois. Un homme a proféré des menaces à l'encontre de Benoît Hamon, en passant devant son domicile d'Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), dans la nuit de samedi 15 à dimanche 16 janvier, a appris franceinfo auprès du candidat et d'une source judiciaire, confirmant une information du Parisien.

"On va te choper… On t'aura tôt ou tard, c'est une question de temps", a lancé l'homme de 55 ans, alors en état d'ébriété, à l'ancien candidat PS à la présidentielle. Celui qui a annoncé son retrait de la vie politique a déposé plainte le lendemain pour "menace de crime ou délit", un délit qui peut être puni jusqu'à 6 mois d'emprisonnement et 7 500 euros d'amende. Le suspect, qui a reconnu les faits, a été interpellé dimanche puis déféré devant le parquet lundi. Il n'a pas d'antécédent judiciaire. Il a été placé sous contrôle judiciaire en attendant son procès, prévu en mai.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Benoît Hamon

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.