Complément d'enquête, France 2

VIDEO. Chanteloup-les-Vignes : pourquoi tant de "haine" ?

Après le film "La Haine" qui y a été tourné, Chanteloup-les-Vignes est devenue symbole de la rénovation urbaine. Mais l’incendie du chapiteau d'un cirque, en novembre 2019, a ravivé le souvenir de l’époque où la commune subissait une guerre des gangs. Retour sur le parcours chaotique de cette cité champêtre…

Selon un sondage réalisé en décembre 2019, la sécurité serait la préoccupation numéro 1 des Français pour les élections municipales. A un mois du premier tour, "Complément d’enquête" a posé ses caméras dans une cité de Chanteloup-les-Vignes, en région parisienne.

L’incendie du chapiteau d'un cirque, le 2 novembre 2019, a ravivé un mauvais souvenir : l’époque où Chanteloup-les-Vignes subissait une guerre des gangs et était surnommée "Chicago-en-Yvelines".

Bientôt une banlieue sans histoires ?

Retour sur le parcours chaotique de cette cité champêtre, conquise par les trafiquants dans les années 1990. Une commune qui a servi de décor au film La Haine avant d’être le symbole de la rénovation urbaine. Comment sortir de la spirale négative ? Chanteloup-les-Vignes peut-elle vaincre ses démons et devenir enfin une banlieue sans histoires ?

Une enquête d’Irène Bénéfice et Julien Daguerre diffusée dans "Complément d'enquête" le 13 février 2020.

Chanteloup-les-Vignes : pourquoi tant de \"haine\" ?
Chanteloup-les-Vignes : pourquoi tant de "haine" ? (COMPLÉMENT D'ENQUÊTE/FRANCE 2)