Banlieues : ce que prévoit le rapport Borloo

"Sommes-nous à l'aube d'un nouvel apartheid ?" C'est la mise en garde choc de Jean-Louis Borloo qui a remis ce jeudi 26 avril son rapport "banlieues" au Premier ministre pour mettre fin aux inégalités.

France 3

Jean-Louis Borloo aurait dû remettre son rapport à Emmanuel Macron, mais officiellement, "faute d'agenda", c'est à Édouard Philippe qu'il le rend ce jeudi 26 avril. Face aux difficultés des banlieues, l'ancien ministre de la Ville tire le signal d'alarme. "Il faut qu'on réattribue nos richesses, nos moyens humains pour relancer cette rénovation urbaine", a-t-il assuré.

Un taux de chômage presque 3 fois supérieur

Dans certains quartiers défavorisés, son constat est sans appel. Les logements sociaux représentent deux logements sur trois, le taux de chômage est presque trois fois supérieur, il y a deux fois moins de lycéens en filière générale et parfois deux mois moins de pédiatres ou dentistes. Aujourd'hui les élus municipaux sont à bout et attendent beaucoup de ce plan Borloo. "Il y a une paupérisation dont la France n'a pas du tout conscience", assure Catherine Arenou, maire LR de Chanteloup-les-Vignes. Jean-Louis Borloo veut relancer le plan de rénovation urbaine et former une élite des banlieues en créant des cités éducatives. Il propose également la création d'un fonds de cinq milliards d'euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien ministre Jean-Louis Borloo, en décembre 2016 à Paris.
L'ancien ministre Jean-Louis Borloo, en décembre 2016 à Paris. (THOMAS SAMSON / AFP)