Cet article date de plus de six ans.

"Appel des 200" députés PS pro-Hollande : Ayrault absent de la liste mais "d'accord sur le fond"

L'ancien Premier ministre n'a pas signé le texte réunissant plus de 200 députés socialistes. Son entourage explique son choix à francetv info.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le député de la Loire-Atlantique Jean-Marc Ayrault attend le début d'une séance à l'Assemblée nationale, le 11 juin 2014, à Paris. (ERIC FEFERBERG / AFP)

Est-ce un message de défiance envers l'exécutif, ou une volonté de se placer au-dessus des débats ? L'ancien Premier ministre de François Hollande Jean-Marc Ayrault ne figure pas parmi les plus de 200 députés socialistes signataires d'un appel au "rassemblement" derrière le chef de l'Etat et le gouvernement.

Contacté par francetv info, le député de la troisième circonscription de la Loire-Atlantique préfère laisser à son entourage le soin d'expliquer son choix. "Sur le fond, il est d'accord avec cet appel, confie l'une de ses proches. Personne ne peut douter de sa loyauté. Seulement, il ne s'est pas encore exprimé en tant qu'ancien Premier ministre. Il attend de reprendre la parole en son nom propre sur les questions françaises et européennes, peut-être dans un livre."

Une intervention sur la réforme territoriale

En cure de quasi-silence médiatique depuis son départ de Matignon, fin mars, l'ancien Premier ministre s'est simplement exprimé, sur Twitter et dans une tribune cosignée dans Libération, sur le dossier de la réforme territoriale. Il s'oppose au statu-quo pour les régions Bretagne et Pays-de-la-Loire.

Jean-Marc Ayrault est actuellement en vacances en Espagne, où il s'est rendu avec son Combi Volkswagen, rapportent Presse Océan et 20 Minutes. Il devrait être absent de l'université d'été du PS à La Rochelle. Il se rendra en Allemagne, en septembre, pour un discours en allemand dans le cadre du centenaire de la première guerre mondiale.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.