Ancienne patronne d'Areva, Anne Lauvergeon dépose plainte pour "écoutes illégales"

Anne Lauvergeon et son mari ont déposé plainte, lundi 19 décembre, pour "écoutes illégales". L'information publiée par Le Canard enchaîné a été confirmée, mardi, par l'avocat de l'ancienne patronne d'Areva. Ces écoutes auraient duré plusieurs mois.

Anne Lauvergeon dépose plainte pour \"écoutes illégales\".
Anne Lauvergeon dépose plainte pour "écoutes illégales". (YOSHIKAZU TSUNO / AFP)

Anne Lauvergeon et son mari ont déposé plainte, lundi 19 décembre, pour "écoutes illégales". L'information publiée par Le Canard enchaîné a été confirmée, mardi, par l'avocat de l'ancienne patronne d'Areva. Ces écoutes auraient duré plusieurs mois.

Ancienne PDG d'Areva, Anne Lauvergeon, et son mari, Olivier Fric, ont porté plainte pour écoutes illégales par des officines privées.

L'information a été livrée mardi par leur avocat, Me Jean-Pierre Versini-Campinchi. Il confirmait ainsi une information publiée dans Le Canard enchaîné diffusé mercredi.

La plainte a été déposée lundi à Paris, notamment pour "complicité et recel de violation de secret professionnel" à la suite d'écoutes présumées ayant visé M. Fric, a-t-il précisé à l'AFP.

"Quels fonds ont permis une telle enquête"

"Les écoutes, faites par des agences d'intelligence privées suisses, ont duré plusieurs mois en 2011", avant que Mme Lauvergeon ne quitte Areva, a précisé son avocat.

"Quels sont les fonds qui ont permis une telle enquête"? s'interroge Me Versini-Campinchi qui se demande "si il n'y a pas également des documents" sur Mme Lauvergeon .

L'hebdomadaire satirique a révélé, dans son édition datée de mercredi, l'existence d'un rapport d'enquête datant du 26 septembre réalisé par une officine privée relatif à l'achat par Areva, en 2007, d'UraMin, une société minière d'uranium.

Une autre partie de l'enquête détaille, selon l'avocat des plaignants, l'agenda, les comptes en banques et les données téléphoniques de M. Fric.