Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Primaire de la droite : quand Fillon défend Juppé sur sa condamnation

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Primaire de la droite : les deux candidats évoquent la condamnation d'Alain Juppé
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les deux candidats de la primaire de la droite se sont affrontés, jeudi 24 novembre, pour un ultime débat.

C'est un échange qui reflète l'ambiance feutrée au début du débat entre Alain Juppé et François Fillon. Au moment d'évoquer la condamnation du maire de Bordeaux, jeudi 24 novembre, son rival pour la primaire de la droite l'a défendu avec vigueur.

"Je ne parlais pas de lui"

Interrogé sur les questions de transparence, Alain Juppé prend les devants. "J'ai été condamné et je veux aborder cette question de façon claire. J’ai assumé, j’ai payé, j’ai demandé aux Français ce qu’ils en pensaient, ils m’ont renouvelé leur confiance à plusieurs reprises", s'est-il défendu, avant de voir son rival voler à son secours.

"Alain Juppé sait que je ne parlais pas de lui. J'ai toujours, à chaque fois qu'il était mis en cause, j'ai pris position publiquement pour dire qu'il n'y avait aucun doute sur sa capacité à diriger le pays", déclare François Fillon. Alain Juppé avait été condamné en 2004 à 18 mois de prison avec sursis pour prise illégale d'intérêts dans l'affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.