Pièces à conviction, France 3

VIDEO. Pièces à conviction. "DSK est un personnage assez intimidant pour des gens comme nous"

A l'été 2014, Alain et Sylvie Urbach, un couple de retraités, rencontrent Thierry Leyne. L'homme d'affaires leur propose d'entrer au capital de LSK. Ils y perdront toutes leurs économies. C'est la première fois qu'ils témoignent devant une caméra. Ils ont choisi de ne pas montrer leur visage. Extrait de "Pièces à conviction" du 18 mai 2016.

Pièces à conviction/France 3

C'est à Marseille que "Pièces à conviction" a retrouvé Alain et Sylvie Urbach, un couple de retraités qui a tout misé dans LSK… et a tout perdu. Ils témoignent à visage couvert. A l'été 2014, ils croisent la route de Thierry Leyne. Des liens se créent. Alain Urbach, ancien ingénieur, handicapé depuis huit ans suite à un accident, se confie petit à petit à l'homme d'affaires, "un personnage qui nous semblait très sympathique, très avenant". 

Les économies du couple s'élèvent à plus d'un million d'euros. Alain Urbach confie à Thierry Leyne qu'il voudrait acheter un bien immobilier. Thierry Leyne leur propose alors d'entrer au capital de LSK. Il va même leur mentir en assurant qu'il s'agit d'une banque d'affaires : "Il nous parle d'une banque d'affaires, nous a dit ‘voilà ce qu'il en est, voilà qui est à la tête, voilà les éléments’ : DSK, Euronext, coté sur la place de Paris, qui avait l'éloge de tous les journaux... Et j'ai eu plusieurs contacts avec des administrateurs du conseil d'administration. On ne s'est pas jetés à la mer comme ça", explique Alain Urbach.

La conversation téléphonique qui fait tout basculer

C'est une conversation téléphonique qui achève de les convaincre. "A un moment donné, il y a un coup de fil entre Dominique Strauss-Kahn et Thierry Leyne, on est dans le bureau, Thierry Leyne dit clairement à Dominique Strauss-Kahn qu'on est en face de lui et qu'il a mis le haut-parleur. C'est par ce biais que l'on a un certain nombre de précisions sur l'investissement que l'on envisageait de faire. C'est Thierry Leyne qui demande à ma place, moi, je suis tout petit à côté de ça. DSK est un personnage intimidant pour des gens comme nous."

Ils ne le savent pas, mais à ce moment-là, LSK est au bord de la faillite. Thierry Leyne les fait entrer au capital de la société. Les Urbach vont y perdre toutes leurs économies.

 Extrait de "DSK Business", une enquête de "Pièces à conviction" diffusée le 18 mai 2016.