VIDEO. Kader Arif, secretaire d'Etat aux anciens combattants, contraint à la démission

C'est cette fois un proche de François Hollande, Kader Arif, qui a présenté sa démission vendredi 21 novembre.

FRANCE 3

Vendredi 21 novembre, Kader Arif, secrétaire d'Etat aux anciens combattants a présenté sa démission au président Hollande. Il écrit dans sa lettre : "mon nom est cité dans le cadre d'une enquête préliminaire menée par le parquet national financier".  

 

"Je ne suis pas concerné moi, par cette affaire"

L'affaire a éclaté en septembre quand des élus UMP de Toulouse soupçonnent un conflit d'intérêts. Des marchés publics auraient été passés entre le conseil général des Midi-Pyrénées et une société appartenant à des proches de Kader Arif. Il avait à l'époque rejeté ces accusations. "Je ne suis pas concerné moi, par cette affaire", avait-il déclaré. Début novembre, une perquisition a eu lieu au ministère de la Défense. La société incriminée figure sur la liste des fournisseurs du ministère.

Le sénateur de la Meuse Jean-Marc Todeschini est désormais en charge des anciens combattants. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Paris, France le 22 octobre 2014 - Sortie du conseil des ministres de Kader Arif, secrétaire d Etat aux Anciens combattants et a la Mémoire
Paris, France le 22 octobre 2014 - Sortie du conseil des ministres de Kader Arif, secrétaire d Etat aux Anciens combattants et a la Mémoire ( MAXPPP)