Jean-Noël Guérini renvoyé en correctionnelle pour "détournement de fonds publics"

Il est reproché au président du conseil général des Bouches-du-Rhône d'avoir versé 22 000 euros d'indemnités injustifiées à son ancien directeur de cabinet Jean-David Ciot.

Le sénateur et président du conseil général Jean-Noël Guérini lors de ses vœux à la presse à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 24 janvier.
Le sénateur et président du conseil général Jean-Noël Guérini lors de ses vœux à la presse à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 24 janvier. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

Le président du conseil général des Bouches-du-Rhône, Jean-Noël Guérini, en voie d'exclusion du PS, a été renvoyé mercredi 26 mars devant le tribunal correctionnel de Marseille pour "détournement de fonds publics" dans une affaire de licenciement abusif, a-t-on appris mercredi auprès du parquet.

Il lui est reproché d'avoir versé des indemnités de 22 000 euros à son ancien directeur de cabinet Jean-David Ciot, lui aussi visé par les juges, de mai à décembre 2011. "La procédure cible le versement de 65 529 euros d'indemnités injustifiées", écrit La Provence

"Les juges d'instruction ont signé l'ordonnance de renvoi", a indiqué le procureur de la République, Brice Robin, confirmant une information de nos confrères de France 3 Provence-Alpes. Le procès se tiendra "vraisemblablement au dernier trimestre 2014".