Nicolas Sarkozy a passé la nuit dans son domicile, mais reste en garde à vue

Dominique Verdeilhan, journaliste de France 2, fait le point depuis Nanterre (Hauts-de-Seine) sur le placement de garde à vue de Nicolas Sarkozy.

FRANCE 2

Nicolas Sarkozy a été placé en garde à vue mardi 20 mars par la police judiciaire dans le cadre des soupçons de financement de sa campagne à la présidentielle de 2007 par des fonds libyens. Il a pu néanmoins rentrer passer la nuit à son domicile. "Eu égard à son statut d'ancien chef de l'État, la garde à vue de Nicolas Sarkozy a été suspendue entre 23 heures et 8 heures du matin", indique Dominique Verdeilhan, journaliste de France 2 en duplex devant les locaux de l'Office central de lutte contre la corruption à Nanterre (Hauts-de-Seine).

Nicolas Sakozy conteste les accusations de financement illicite

"C'est à des centaines de questions que l'ancien chef de l'État doit répondre, et rien ne filtre sur cette première journée d'auditions, explique le journaliste. On sait que Nicolas Sarkozy conteste les accusations de financement illicite de sa campagne par Libye (...) Ce n'est que dans l'après-midi que nous saurons si la garde à vue de Nicolas Sarkozy est reconduite pour 24 heures", conclut Dominique Verdeilhan.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nicolas Sarkozy, le 10 novembre 2017 à Metz (Moselle).
Nicolas Sarkozy, le 10 novembre 2017 à Metz (Moselle). (MAXPPP)