Législative partielle : Cahuzac ne glanerait que 11% des voix

Selon un sondage confidentiel, Jérôme Cahuzac serait largement battu s'il était candidat à la législative partielle de Villeneuve-sur-Lot.

Jérôme Cahuzac, le 7 mars 2013, à Bassens (Gironde).
Jérôme Cahuzac, le 7 mars 2013, à Bassens (Gironde). (JEAN-PIERRE MULLER / AFP)

Alors qu'il entretient le suspense sur son éventuelle candidature à la législative partielle qui aura lieu en juin à la suite de sa démission, Jérôme Cahuzac serait largement battu s'il décidait de se présenter, selon un sondage confidentiel mené par l'institut Ifop*, et révélé vendredi 17 mai par RMC et Le Parisien.

Le candidat PS donné vainqueur en cas de triangulaire

Selon le journaliste Jean-François Achilli, qui dévoile les résultats de ce sondage sur son blog, l'ancien ministre du Budget, mis en examen pour "blanchiment de fraude fiscale", ne recueille que 11% des intentions de vote au premier tour dans son ancienne circonscription de Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne). Le candidat investi par le Parti socialiste, Bernard Barral, ne disposerait que de 19% des voix, et serait largement devancé par l'UMP (27%) et le FN (22%). En revanche, si Jérôme Cahuzac n'était pas candidat, Bernard Barral recueillerait 23% des voix et serait qualifié pour le second tour.

En cas de duel face au candidat UMP Jean-Louis Costes, Bernard Barral serait battu. En revanche, dans l'hypothèse d'une triangulaire PS-UMP-FN, le candidat socialiste sortirait vainqueur.

* Enquête effectuée par l'institut Ifop du 13 au 15 mai pour le Parti socialiste, auprès de 602 électeurs de la circonscription de Villeneuve-sur-Lot. Méthode des quotas.