Cet article date de plus de huit ans.

Après ses auditions parlementaires, Cahuzac envoie sa facture d'essence à l'Assemblée

L'ancien ministre du Budget a demandé le remboursement de ses frais de déplacements, en juin et juillet, selon France Inter.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac, le 26 juin 2013, avant sa première audition devant la commission d'enquête parlementaire, à l'Assemblée nationale, à Paris. (MAXPPP)

Lors de sa seconde audition sur l'affaire de son compte en Suisse, en juillet, Jérôme Cahuzac avait eu des trous de mémoire. Rentré à Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne), l'ancien ministre du Budget n'a, en revanche, pas oublié d'envoyer à l'Assemblée nationale une demande de remboursement de ses frais de déplacements, révèle France Inter, mardi 17 septembre.

Les membres de la commission d'enquête parlementaire ont ainsi découvert, mardi, l'existence d'une demande de l'ancien responsable politique, portant notamment sur "un plein d'essence pour un voyage Villeneuve-sur-Lot-Paris", précise la station. Se disant "estomaqués" et "furieux", ils ont décidé, à l'unanimité, de rejeter la demande de Jérôme Cahuzac. L'ancien ministre avait participé à deux auditions devant la commission d'enquête parlementaire, en juin et juillet.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Affaire Cahuzac

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.