L'avocat de Bernard Tapie mis en examen pour "escroquerie en bande organisée"

Maurice Lantourne rejoint son client, également mis en examen dans l'affaire de l'arbitrage du litige entre Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais.

Maurice Lantourne et Bernard Tapie, le 10 septembre 2008.
Maurice Lantourne et Bernard Tapie, le 10 septembre 2008. (JACQUES DEMARTHON / AFP)

Nouvelle mise en examen dans l'affaire Tapie. L'avocat de l'homme d'affaires, Maurice Lantourne, a été mis en examen vendredi 28 juin pour "escroquerie en bande organisée" dans l'affaire de l'arbitrage du litige entre le Crédit Lyonnais et Bernard Tapie. Ce dernier a lui aussi été mis en examen dans la journée pour le même chef d'inculpation.

Avocat de Bernard Tapie depuis 1996, il est soupçonné d'avoir aidé son client à truquer cet arbitrage qui lui avait rapporté la somme de 403 millions d'euros en juillet 2008. Sa proximité avec l'un des arbitres du litige, Pierre Estoup, qu'il a rencontré à l'occasion de trois autres procédures, intrigue les enquêteurs.

La cinquième mise en examen de cette affaire

Selon le témoignage de Gilles August, l'avocat du Consortium de réalisation (CDR), la société qui gérait le passif du Crédit lyonnais, c'est Maurice Lantourne qui a suggéré le choix de Pierre Estoup pour former le trio arbitral.

"L'étude du dossier ne permet pas de comprendre la raison de la mise en examen, ni pour lui ni d'ailleurs pour les autres mis en cause", a déclaré l'avocat de Me Lantourne, Me Paul-Albert Iweins."Nous avons donc désormais accès au dossier et nous allons faire valoir tous les éléments de défense dans l'intérêt de Maurice Lantourne", a-t-il ajouté.

Après le PDG d'Orange, Stéphane Richard, le juge arbitre, Pierre Estoup, l'ancien président du CDR, Jean-François Rocchi, et Bernard Tapie lui-même, Maurice Lantourne est la cinquième personne mise en examen pour ce chef d'inculpation dans cette affaire.

>> Pour mieux comprendre cette affaire, lire :L'affaire Tapie expliquée aux enfants