Mort d'Yvan Colonna : Cargèse se prépare à enterrer le militant indépendantiste

Publié Mis à jour
Mort d'Yvan Colonna : Cargèse se prépare à enterrer l'enfant du pays
France 3
Article rédigé par
J. Vitaline, A. Lay, S. Lerch, France 3 Corse, O. Pergament - France 3
France Télévisions

Les obsèques d'Yvan Colonna auront lieu vendredi 25 mars à Cargèse, à 15 heures. En fin de matinée, l'émotion est déjà palpable dans le village.  

Vendredi 25 mars, le portrait d'Yvan Colonna s'affiche dans toutes les rues de Cargèse (Corse-du-Sud), sur des graffitis ou des banderoles accrochées au balcon. Tous les habitants de son village natal attendent l'arrivée du cercueil, qui doit quitter Ajaccio (Corse-du-Sud) à midi. "C'est une grande tristesse. Je l'ai connu tout petit, et ça fait vraiment de la peine de voir un gosse qui s'en va comme ça", confie une femme, très émue. Les funérailles du militant nationaliste, condamné pour le meurtre du préfet Érignac en 1998, auront lieu à 15 heures.  

Opération "île morte"  

La commune d'à peine 1 300 âmes sera dans l'après-midi au centre de l'attention. "Je pense qu'il y aura beaucoup de monde, mais on va faire avec. Les gens ici sont très respectueux sur la mort, le deuil des gens", explique une habitante. Devant l'église latine, quelques Corses sont déjà regroupés, les fleurs et les chaises sont mises en place pour la messe. "Tout le monde, ici, se sent concerné", assure monseigneur Antoine Forget, le prêtre de Cargèse. Une opération "île morte" a été décrétée dans toute la Corse, et de nombreuses mairies ont fermé leurs portes pour la journée.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.