Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Affaire Jouyet-Fillon : "Un déjeuner entre Gaston Lagaffe et Iznogoud", selon Lavrilleux

Publié Mis à jour
Article rédigé par
France Télévisions

Exclu de l'UMP après l'affaire Bygmalion, l'ancien bras droit de Jean-François Copé tacle François Fillon depuis Bruxelles, où il reste eurodéputé.

C'est avec un certain esprit de revanche que Jérôme Lavrilleux a commenté les révélations autour de l'affaire Jouyet-Fillon. Dans un reportage diffusé par i-Télé jeudi 13 novembre, consacré à sa vie de parlementaire européen, l'ancien directeur de cabinet de Jean-François Copé est revenu sur le déjeuner polémique entre Jean-Pierre Jouyet et François Fillon. 

"On a eu un déjeuner entre Gaston Lagaffe et Iznogoud, déclare celui qui fait de l'ancien Premier ministre le responsable de son éviction de l'UMP après l'affaire Bygmalion. Gaston Lagaffe, c'est le personnage sympathique mais qui est gaffeur, c'est un peu Jean-Pierre Jouyet. Iznogoud, c'est un petit peu François Fillon, celui qui a toujours rêvé d'être calife à la place du calife, et qui était prêt à utiliser toutes les méthodes."

"Une obsession d'essayer d'atteindre Sarkozy"

Une comparaison fondée, selon Jérôme Lavrilleux, sur le ressentiment que nourrirait François Fillon envers Nicolas Sarkozy : "Il y avait une sorte d'obsession, chez François Fillon, d'essayer d'atteindre Nicolas Sarkozy, par des méthodes qui sont loin du débat d'idées."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.