Affaire des écoutes : Nicolas Sarkozy suspendu à la décision des juges

En plateau, le journaliste de France 2 Dominique Verdeilhan revient en détail sur le réquisitoire qui menace Nicolas Sarkozy ce samedi 7 octobre et la procédure judiciaire qui va s'en suivre.

FRANCE 2

Le réquisitoire du parquet national financier n'est qu'une première étape en vue d'un potentiel renvoi de Nicolas Sarkozy devant le tribunal correctionnel. Une étape "importante, mais pas décisive, car ce sont aux juges d'instruction de dire s'ils considèrent que Nicolas Sarkozy doit être jugé ou bénéficier d'un non-lieu", explique en plateau le journaliste de France 2 Dominique Verdeilhan.

Lenteur de l'appareil judiciaire

Et d'ajouter : "Cette décision ne devrait pas intervenir avant plusieurs mois" et le premier trimestre de l'année 2018, "parce que les trois mis en examens peuvent désormais faire des recours". "L'instruction est close depuis un an : nous sommes depuis dans des étapes de procédures", explique-t-il. Mais il ne s'agit pas du seul dossier judiciaire en cours pour l'ancien président de la République. "En février dernier, Nicolas Sarkozy a été renvoyé devant un tribunal" dans le cadre de l'affaire Bygmalion, pour ses dépenses de campagne lors de la présidentielle de 2012. "Là encore, comme c'est son droit, il a fait appel. Huit mois plus tard, rien n'a bougé. Conséquence : aucune date de procès n'est à l'ordre du jour", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nicolas Sarkozy, le 27 septembre 2017 au Parc des Princes de Paris.
Nicolas Sarkozy, le 27 septembre 2017 au Parc des Princes de Paris. (BENJAMIN CREMEL / DPPI / AFP)