"On ne confie pas un exécutif à des gens qui ont fraudé le fisc" : l'Association des contribuables de Levallois souhaite "la condamnation" des Balkany

Dominique Tiger, secrétaire général de l'Association des contribuables de Levallois-Perret, ne réclame pas pour autant l'emprisonnement des Balkany : "L'incarcération d'un couple de septuagénaires, très honnêtement, ne nous apporte rien". 

Patrick Balkany au tribunal de grande instance de Paris, le 13 juin 2019.
Patrick Balkany au tribunal de grande instance de Paris, le 13 juin 2019. (CHRISTOPHE MORIN / MAXPPP)

Le tribunal correctionnel de Paris rend vendredi 13 septembre son jugement dans le volet "fraude fiscale" du procès de Patrick et d'Isabelle Balkany. Pour Dominique Tiger, secrétaire général de l'Association des contribuables de Levallois-Perret, l'enjeu est que le maire de Levallois-Perret soit écarté de son poste. "C'est la sanction la plus attendue", affirme-t-il vendredi sur franceinfo.

"J'attends des peines exemplaires"

Le parquet a requis quatre ans de prison ferme assortis d'une incarcération immédiate contre le maire de Levallois-Perret, quatre ans dont deux ans de prison ferme contre son épouse. Une peine de dix ans d'inéligibilité est également requise. "On attend une condamnation, les faits sont avérés, estime Dominique Tiger. On attend qu'ils puissent être retirés de la vie politique, non pas pour des raisons politique mais administratives : on ne confie pas un exécutif à des gens qui ont fraudé le fisc."

Pour autant, Dominique Tiger ne réclame pas l'emprisonnement des Balkany : "L'incarcération d'un couple de septuagénaires, très honnêtement, ne nous apporte rien". "J'attends des peines exemplaires, comme tous les Français", explique Dominique Tiger. Le secrétaire général de l'Association des contribuables de Levallois-Perret attend en fait le prochain volet du procès pour blanchiment et corruption, dont le délibéré est fixé au 18 octobre. "Cela nous parle directement en tant que Levalloisiens."