Cet article date de plus de neuf ans.

Affaire Cahuzac : la droite accentue sa pression sur François Hollande

Hollande qualifié de "chef de clan" par Jean-François Copé : l'opposition a trouvé son angle d'attaque. Par la voix du président de l'UMP, elle réclame désormais "un remaniement gouvernemental de grande ampleur, Premier ministre y compris".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

C'est une "affaire d'Etat" , estime l'UMP. Après avoir tâtonné un moment, elle concentre désormais ses attaques sur le plus haut niveau de l'Etat - sur le thème : l'exécutif ne pouvait pas ne pas savoir que Jérôme Cahuzac avait un compte secret à l'étranger.

Bref, s'il y a un fautif, il est à l'Elysée. "François Hollande est en train de devenir le chef d'un camp, le chef d'un clan" , martèle Jean-François Copé. D'autant qu'on a appris ce jeudi l'histoire de son trésorier de campagne, dont on s'est aperçu qu'il était actionnaire de deux sociétés offshore aux Caïmans...

Il faut "un remaniement gouvernemental de grande ampleur, Premier ministre y compris"  (Copé)

"Moins de 11 mois après son arrivée au pouvoir, la gauche est frappée par un discrédit sans précédent" , a martelé Jean-François Copé, lors de la convention de l'UMP du jour, sur le thème de l'autorité. "Ce dont nous sommes les témoins effarés, c'est du discrédit complet de la majorité du gouvernement, du président. C'est tout un système Hollande qui s'effondre" . La conclusion s'impose d'elle-même : il faut "un remaniement gouvernemental de grande ampleur, Premier ministre y compris" .

Même à gauche, certains sont favorables à un remaniement. Cécile Duflot aurait ainsi demandé, en Conseil des ministres, selon son entourage une "réponse politique forte, tant sur le fond que sur la forme" à cette affaire. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.