Cet article date de plus de cinq ans.

35 heures : un sujet plus vraiment tabou à gauche

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
35 heures : un sujet plus vraiment tabou à gauche
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

La réforme du Code du travail divise à gauche, jusqu'au sein du gouvernement. Danielle Sportiello fait le point sur les dernières positions des ministres.

Au sein de la gauche, la réforme du Code du travail est un sujet source de conflits, entre ceux qui refusent de revenir sur la majoration des heures supplémentaires et ceux partisans d'une refonte. Ce lundi 25 janvier, Manuel Valls a évoqué la possibilité que ces heures soient rémunérées différemment.

"On réforme en marchant sur des oeufs"

Alors, les 35 heures sont-elles toujours un sujet tabou ? "Pas si sûr", répond Danielle Sportiello. Emmanuel Macron avait déjà critiqué la majoration des heures supplémentaires il y a un an. "Il avait été recadré par Manuel Valls, le même qui n'était pas si loin des idées réformistes de son ministre de l’Économie lorsqu'il était candidat à la primaire de la gauche en 2011", rapporte la journaliste de France 3.

Lorsqu'il a présenté son plan pour l'emploi, François Hollande lui-même a sous-entendu que les 35 heures pourraient être contournées par des accords au sein des entreprises. "Avant la présidentielle, on réforme en marchant sur des oeufs, et le gouvernement ne veut pas ouvrir un nouvelle crise dans sa majorité", conclut la reporter en direct de Matignon.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.