Cet article date de plus de dix ans.

30% des Français en âge de voter disent avoir l'intention de participer à la primaire socialiste selon un sondage LH2

Cette velléité est plus nettement marquée chez les jeunes (42% chez les 18-24 ans et 37% chez les 25-34 ans) et chez les employés (34%) et les ouvriers (40%).Quant aux candidats socialistes préférés, Dominique Strauss-Kahn (DSK) arrive en tête.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Le texte encadrant les primaires a été adopté par le parti socialiste le 3 juillet 2010. (AFP - Jeff Pachoud)

Cette velléité est plus nettement marquée chez les jeunes (42% chez les 18-24 ans et 37% chez les 25-34 ans) et chez les employés (34%) et les ouvriers (40%).

Quant aux candidats socialistes préférés, Dominique Strauss-Kahn (DSK) arrive en tête.

L'actuel Directeur général du FMI obtient 32% de l'ensemble des des voix, devant Martine Aubry (15%), François Hollande (14%), Ségolène Royal (11%) et Arnaud Montebourg ( 2%).

DSK est par ailleurs en tête chez toutes les catégories de votants, sauf chez les moins de 25 ans qui choisissent Martine Aubry ou Ségolène Royal (chacune 28%).

Si l'on s'en tient aux seuls sympathisants socialistes, 46% disent qu'ils participeront à la primaire PS, dont 24% "certainement", comme 12% des sympathisants de la droite, dont 4% "certainement".

Là encore, DSK sort en tête avec 43% des voix, devant Hollande (25%), Aubry (19%) et Royal (7%).

Les Français moins motivés pour choisir le candidat de la droite

Si une procédure de même nature avait lieu pour désigner le champion de l'UMP, 26% des Français en âge de voter y participeraient, dont 61% de sympathisants UMP.

Dans une telle primaire, François Fillon aurait 29% des voix, Nicolas Sarkozy 28%, Alain Juppé 14%, Jean-François Copé 9%.

Chez les votants sympathisants de l'UMP, c'est Nicolas Sarkozy qui arriverait en tête avec 49%, devant François Fillon (31%) et Alain Juppé (8%).

Enfin si Jean-Louis Borloo se présentait, c'est "le candidat officiel de l'UMP, quel qu'il soit" qui l'emporterait avec 47% des voix (contre 24% à JL Borloo). Parmi les sympathisants de la droite, le candidat officiel de l'UMP aurait 66% des voix.

* Sondage réalisé les 9 et 10 avril par téléphone auprès d'un échantillon de 970 personnes représentant la population française de 18 ans et plus.


Primaire socialiste : repères

Qui peut concourir ?

Pour se présenter, les candidats membres du PS doivent recueillir un certain nombre de parrainages :

- 5% des parlementaires socialistes (soit 17 parrainages) ou

- 5% des membres titulaires du Conseil national (soit 16 parrainages) ou

- 5% des conseillers régionaux ou généraux socialistes (soit 100 parrainages) issus d"au moins 10 départements et 4 régions ou

- 5% des maires socialistes des villes de plus de 10.000 habitants (soit 16 parrainages) issus d"au moins 4 régions.

Les autres partis qui décideraient de participer à ces primaires fixeront eux mêmes les règles pour être candidats.

Qui peut voter ?

Pourront participer au vote tous les citoyens inscrits sur les listes électorales avant le 31 décembre 2010 moyennant une participation de 1 euro et la signature d'une adhésion aux valeurs de la gauche

Pourront également voter lors de cette procédure, les mineurs qui auront 18 ans au moment de la présidentielle, ainsi que les mineurs et les étrangers non communautaires membres du PS ou du MJS.

Des modalités de votes spécifiques seront retenues pour les Français de l'étranger.

Quel calendrier ?

Dépôt des candidatures : du 28 juin au 13 juillet 2011

Vote : 9 et 16 octobre 2011 (1er et 2nd tour)

Où voter ?
Des bureaux seront installés dans toute le France : école, mairie, etc. Un site spécial sera mis ne ligne sur le site du PS afin de localiser le bureau le plus proche

Lire aussi :

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.