Pithivier : nouveau projet pour les banlieues

a revoir

Présenté parJulian Bugier

Diffusé le 01/08/2013Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Il réside dans un lieu sûr qui reste inconnu pour des raisons de sécurité.

Nouveau plan pour les banlieues. Le projet de loi sera dévoilé demain en Conseil des ministres. Les nouvelles zones prioritaires sont très attendues. Parmi elles, surprise, il y a des cites de campagne.

Dans les champs de blé, un quartier classé sensible. Seuls les tracteurs rappellent qu'à Saint-Aignan, c'est la Beauce. Pour le reste, ce sont les mêmes problèmes que dans les cités. Tags, immeubles vétustes, dégradations. Un accès parfois pénible. Impossible de verrouiller les portes détériorées.

N'importe qui peut rentrer.

C'est infernal pour tous les voisins. Personne ne fait rien.

Ces habitants n'en peuvent plus.

Il y a des papiers partout, des bouteilles de verre par terre. On cherche à déménager.

La pauvreté s'est installée. Revenu moyen : 700 euros par mois, en-dessous du seuil de pauvreté.

Les gens n'ont pas d'argent. Si je vous montrer le cahier de crédit ! On donne parfois un crédit pour une baguette, 1 kg de carottes. Vous vous rendez compte de la gravité de la situation.

Ici, la crise a fait des ravages. Cargo Van, 3M. Les plans sociaux ont frappé la cité ouvrière. Les usines s'éloignent. En 2009, un tiers des ménages du quartier comptait un chômeur, surtout des jeunes.

On nous dit qu'il n'y a pas de travail, c'est la crise. On est coupés du monde.

Quelqu'un qui veut bosser et qui n'a pas de voiture, il peut pas bosser. Il pourra pas y aller: il n'y a pas de moyen de locomotion. Les bus, c'est toutes les.

4 heures.

Depuis 2 ans, Saint-Aignan est en rénovation, financée pour un tiers par l'Etat. On refait les façades. Sans sortir de l'isolement.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==