Perte de rentrées fiscales : un poids pour la réduction du déficit ?

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 28/05/2014Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Bonsoir François Lenglet. Est-ce que ce trou de 15 milliards remet en cause les objectifs de réduction des déficits.

François Lenglet : Pour 2013, le dérapage a déjà été constaté, le manque à gagner a été passé par pertes et profits, entraînant un déficit plus important que prévu pour la France. Pour 2014, il y a de quoi douter des objectifs de réduction de déficit du gouvernement. L'outil fiscal a perdu de son efficacité. A cause du niveau élevé des impôts, sans précédent. A cause de la complexité croissante du système fiscal. A cause de l'instabilité des règles fiscales, qui changent parfois plusieurs fois dans l'année. Tout cela a fini par noyer le moteur.

David Pujadas : La France a l'amende a cause de ce dérapage probable.

François Lenglet : Probablement pas, après les mauvais résultats de l'élection européenne qui ont fragilisé l'exécutif français. La stratégie de Paris va être de maintenir la rigueur dans les mots, un peu moins dans les faits, en baissant notamment un peu les impôts. Le tout avec l'accord tacite d'Angela Merkel.

David Pujadas : Merci.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==