Normandie : le tourisme de mémoire

a revoir

Présenté parLaurent Delahousse

Diffusé le 11/05/2014Durée : 00h30

Le tourisme de mémoire et d'histoire est une passion bien française. Le 6 juin prochain le 70e anniversaire du Débarquement sera célébré en Normandie. L'an dernier déjà, 5 millions de visiteurs avaient pris la direction des différents sites symboliques du Jour-J.

C'est une après-midi culturelle sur les routes de Normandie. Village après village, de plage en plage avec un guide.

Qui débarque sur Omaha? Ce ne sont pas les Allemands.

Les Américains.

La famille Colette a décidé de parcourir les lieux historiques du Débarquement.

Les enfants ont au programme d'histoire toute la période des guerres mondiales.

Première escale, la Pointe du Hoc. Ici, HocJcL225 Hoc. Ici, 225 rangers américains débarquèrent le 6 juin 1944 et escaladèrent ces falaises.

Ils avaient des piolets, des échelles de corde.

Dans les bunkers et dans les trous d'abus, la grande Histoire prend vie.

On comprend plus de choses que si on vous montre des photos dans un musée ou si on est dans une classe à en parler.

C'est très impressionnant.

Tu ne t'attendais pas à ça.

Je ne pensais pas que la falaise étaient si raide et je ne pensais pas que les obus faisaient de tels dégâts avec les cratères qu'on voit partout.

C'est important d'emmener vos enfants voir des lieux comme ça.

C'est plus qu'important. Ce n'est pas qu'on oublie, mais c'est important d'avoir un travail de mémoire qui se perpétue de génération en génération.

Un lieu tout aussi chargé de sens pour ces touristes hollandais.

On est libre en Europe et c'est ici que tout a commencé. Grâce à des étrangers. Des Américains, des Canadiens, des Anglais.

A quelques kilomètres de là, au cimetière militaire américain de Collevile-sur-Mer, Paul Pittluk aussi avait toujours rêvé de venir en Normandie, de voir où des milliers de ses compatriotes sont tombés. Cet Américain a fait le voyage tout spécialement depuis le New Jersey.

Quand c'est arrivé, j'avais 13 ans, ça m'intéressait. Nous avons énormément contribué et fait d'énormes sacrifices pour battre les nazis, les fascistes. Ce sont nos troupes qui ont été l'instrument de ce succès.

La bataille de Normandie passionne les touristes. Résultat, les musées totalisent plus de 5 millions d'entrées chaque année et a l'approche du 70e anniversaire du Débarquement, certains enregistrent déjà une hausse de fréquentation de plus de 30%. Dans ce camping, les amateurs d'histoire représentent la momé moitié de la clientèle, comme cette famille venue de Charente. C'est Nael, 9 ans et demi, qui a choisi la destination des vacances.

C'est quoi les 5 plages du Débarquement.

Utah Beach, Omaha Beach, Gold Beach, Juno Beach et Sword Beach.

D'une année sur l'autre, ce camping affiche complet autour du 6 juin.

Toute la période du 2 au 9 juin, on est complet.

Depuis combien de temps.

Depuis le mois de juin 2013. Tous les jours, tout l'hiver, on refuse vingt à trente coups de fil par jour.

70 ans après le jour J, les plages du Débarquement sont devenues les sites de guerre les plus visités en France.

L. Delahousse : Les plages d'Omaha Beach, la Normandie.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==