"My Fair Lady", la comédie musicale en représentation à Paris

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 05/12/2013Durée : 00h48

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Deux buts marqués dans le dernier quart d'heure par les Savoyards. L'écart se resserre au classement. Et les Parisiens n'ont pas battu leur record de matchs sans défaite.

Uné comédie musicale mythique dé Broadway créée én 1956 à Néw Yor! "My Fair Lady" revient à Paris, avec une vingtaine de représentations. Il y a la magie de la musique et de la danse, mais c'est aussi une oeuvre drôle et féroce qui dénonce les inégalités sociales et le statut de la femme dans l'Angleterre du XlXe siècle. Notre équipe a assisté à ce spectacle en avant-première présenté en VOST.

Dernière répétition pour les choeurs du Châtelet. Ils travaillent l'accent cockney, le parler populaire des faubourgs de Londres.

Eliza Doolittle vend des fleurs dans la rue en rêvant d'une vie meilleure. Elle réussit à convaincre Henry Higgins, professeur de linguistique, de lui donner des cours. Il parie avec un ami qu'il saura faire de cette souillon une duchesse en lui apprenant à parler correctement.

Cup cup cup of.

Il croit qu'Eliza, comme tout un chacun, n'a pas a être limitée par sa façon de parler. Que les gens doivent pouvoir changer de classe sociale, sans être piégés dans le lieu ou la classe dans laquelle ils sont nés.

Quand il la croit prête, il l'emmène sur un champ de courses.

How do you do.

Mais le naturel revient au galop.

Grouille toi, bon Dieu, magne-toi le cul.

Au cinéma, cette drôle de dame gardera à jamais.

Au cinéma, cette drôle de dame gardera à jamais le visage d'Audrey Hepburn. En 1964, le film remporta 8 Oscars.

Qu'est-ce qui se passe.

J'ai avalé une bille.

"My Fair Lady" est aussi l'histoire d'une femme qui se libère.

C'est une fille intelligente, elle veut s'améliorer. Elle s'émancipe et lui enseigne aussi une ou deux choses.

Pygmalion va tomber amoureux de sa Galatée. En version originale, sous-titré dans la salle, "My Fair Lady" est traité comme un grand opéra avec un orchestre symphonique et des décors asticieux. Cette comédie 100 % made in France nous transporte à Broadway.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==