Cet article date de plus de six ans.

Volcan Bardarbunga : l'Islande réduit le niveau d'alerte

Craignant une éruption imminente du plus gros volcan de l'île, les autorités islandaises avaient déclenché une alerte rouge hier, et interdit la circulation aérienne. Le signal est repassé au orange.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (L'éruption du plus gros volcan de l'île menace toujours © REUTERS)

Le niveau d'alerte était passé au rouge samedi, et la circulation aérienne interdite autour du volcan islandais Bardarbunga, en intense activité sismique depuis plusieurs jours. L'Islande a annulé ce dimanche toutes les restrictions à la circulation en vigueur, et ramené de rouge à orange le niveau d'alerte.

Les autorités avaient annoncé hier avoir détecté une petite éruption sous le glacier qui recouvre le Bardarbunga, ce qui avait fait craindre une éruption imminente du volcan. Mais une nouvelle analyse des indices a infirmé ces conclusions. "Les observations montrent qu'aucune éruption sous-glaciaire n'a eu lieu hier. Le signal sismique basse fréquence intense enregistré hier a donc d'autres explications ", a indiqué l'institut météorologique islandais.

La vigilance reste importante

La perspective de l'entrée en éruption de ce volcan, le plus gros d'Islande, fait craindre que le scénario de l'Eyjafjallajokull ne se répète : en 2010, son nuage de cendres avait paralysé la majorité du trafic aérien européen pendant près de dix jours.

Et si l'alerte n'est plus au rouge, la prudence reste de mise et une éruption peut toujours survenir rapidement. Le routier est toujours limité aux alentours du volcan, et les mesures d'évacuation de certaines zones sont toujours en vigueur.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.