VIDEO. "On était riches mais on ne le savait pas" : au Venezuela, la monnaie ne vaut plus rien

Le Venezuela, en pleine crise économique et politique, affiche un taux d'inflation supérieur à 1 300 000% en 2018, selon le Fonds monétaire international. 

RADIO FRANCE

"On était riches mais on ne le savait pas, parce que tout cet argent a été dévalué", explique YoMaria, devant d'énormes liasses de bolivars. Selon le Fonds monétaire international (FMI), l’inflation a dépassé 1 300 000% en 2018 au Venezuela, en plein naufrage économique et politique.   

>>À voir aussi : Au Venezuela, "l'économie est à terre, les gens meurent de faim"

À Cucuta, en Colombie, le principal point d'entrée des migrants vénézuéliens qui fuient en masse leur pays, YoMaria ajoute qu'elle ramasse souvent des billets que les gens jettent. "Qu'est-ce qu'on peut acheter avec ça ? Rien", assure-t-elle devant des paquets d'argent. Cette Vénézuélienne a trouvé une solution pour rentabiliser quelque peu ces papiers sans valeur. Avec ces liasses, elle fabrique des porte-monnaie tissés avec les billets de banque. Quelque 36 billets lui servent à la fabrication d'un porte-monnaie... qu’elle vend l'équivalent d'1,50 euro. 

YoMaria, en Colombie, près de la frontière vénézuélienne, fabrique des porte-monnaie en bolivars, des billets de banque du Venezuela qui ne valent plus rien. 
YoMaria, en Colombie, près de la frontière vénézuélienne, fabrique des porte-monnaie en bolivars, des billets de banque du Venezuela qui ne valent plus rien.  (GILLES GALLINARO / RADIO FRANCE)