Venezuela : le maire de Caracas, en fuite, va partir en Espagne

Antonio Ledezma, figure de l'opposition vénézuélienne, devait partir vendredi pour Madrid depuis la Colombie.

Le maire de Caracas, Antonio Ledezma, à l\'aéroport de Bogota, en Colombie, le 17 novembre 2017.
Le maire de Caracas, Antonio Ledezma, à l'aéroport de Bogota, en Colombie, le 17 novembre 2017. (RAUL ARBOLEDA / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il doit embarquer pour l'Espagne. Le maire de Caracas Antonio Ledezma, figure de l'opposition vénézuélienne, devait partir vendredi 17 novembre pour Madrid, depuis la Colombie. Il y est arrivé dans la journée après avoir fui son pays, selon sa porte-parole.

En résidence surveillée au Venezuela et accusé de conspiration contre le gouvernement de Nicolas Maduro, Antonio Ledezma, un avocat de 62 ans, devrait prendre un vol commercial qui le fera arriver samedi matin en Espagne.

Le maire de Caracas dit avoir quitté son pays après avoir appris l'existence d'un "plan" du gouvernement à son encontre, dont il n'a pas donné de détails. "Moi je ne veux pas être l'otage d'une tyrannie, que l'on m'utilise pour faire plier l'opposition", a-t-il déclaré.

Une fuite "digne d'un film"

Il a aussi raconté sa fuite : "Cela a été une traversée digne d'un film, en passant par plus de 29 postes entre ceux de la Garde nationale et de la police du gouvernement."

"Je sais que sa vie était en danger en raison de sa posture ferme et cohérente face à la volonté de relancer le faux dialogue" entre gouvernement et opposition, qui doit reprendre en décembre en République dominicaine, a affirmé sur Twitter Maria Corina Machado, autre figure de l'opposition.

Plusieurs magistrats vénézuéliens destitués et menacés de poursuites ont trouvé refuge ces derniers mois en Colombie, notamment l'ex-procureure générale Luisa Ortega.