Le Venezuela au bord de l'implosion

Ce dimanche 30 juillet, jour de vote, la tension est extrême au Venezuela. L'opposition au président Maduro appelle au boycott. Quatre manifestants sont morts.

France 3

Aux forces de l'ordre qui cherchent à débloquer une rue de Caracas (Venezuela), un engin explosif est lancé sur les policiers. C'était après le début du vote sur la réforme de la Constitution, un vote ce dimanche sous très haute tension dont le président Maduro se décharge de la responsabilité. Une réforme que refusent les opposants depuis le début, car elle donnerait les pleins pouvoirs au président.

Deux candidats assassinés

Depuis quatre mois, ils descendent tous les jours dans la rue pour protester. Un bras de fer qui a fait 115 morts. Une tension qui atteint son paroxysme en ce jour de vote. 230 000 policiers ont été dispersés sur le territoire. Pourtant, deux candidats ont été assassinés par balles et deux manifestants sont morts sur la voie publique. Quatre policiers ont été blessés. Par peur des représailles, peu de personnes osent se confier sur la violence policière. 70% de la population est opposé au projet de réforme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un policier en feu secouru par un collègue, lors d\'une émeute à Caracas (Venezuela) le 30 juillet 2017.
Un policier en feu secouru par un collègue, lors d'une émeute à Caracas (Venezuela) le 30 juillet 2017. (LEO RAMIREZ / AFPTV)