Cet article date de plus d'un an.

Voyage du pape au Canada : un "pèlerinage pénitentiel" pour tenter de renouer avec les peuples autochtones

Le chef des catholiques arrive ce dimanche au Canada pour un voyage sur des lieux symboliques des souffrances subies par les populations autochtones, afin de demander pardon à leurs descendants. 

Article rédigé par franceinfo, Bruce de Galzain
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Le pape François, à la basilique Saint-Pierre-de-Rome, le 29 juin 2022. (STEFANO SPAZIANI / SPAZIANI)

Le pape François entame dimanche soir une visite d'une semaine au Canada. Le chef des catholiques se rend à Edmonton, dans l'ouest du pays, puis à Québec avant une ultime étape dans le grand nord, non loin du Groenland. Ce voyage a été organisé avec un objectif : tenter de se réconcilier les peuples autochtones du Canada, martyrisés par l'Etat et l'Eglise catholique.

Si l'Eglise a mis du temps à reconnaître sa responsabilité, le Canada a entamé depuis plusieurs années un travail de mémoire sur le sujet. Le gouvernement canadien a présenté ses excuses en 2008. Un rapport de la commission Vérité et Réconciliation, à laquelle les autochtones ont participé, est publié en 2015. Le texte contenait 94 recommandations, dont 60 destinées au gouvernement et quatre pour l'institution religieuse. Il était notamment question d'inviter le Pape à présenter des excuses officielles, mais les évêques canadiens ne le feront que six ans plus tard, en septembre 2021.

"Pèlerinage pénitentiel"

La prise de conscience la plus importante au Canada a eu lieu l'été dernier, après la découverte de charniers d'enfants autochtones, pensionnaires d'instituts religieux. Des églises sont alors brûlées. "Malheureusement, au Canada, a reconnu le pape François, de nombreux chrétiens, y compris certains membres d'instituts religieux, ont contribué à des politiques d'assimilation culturelle qui, dans le passé, ont gravement porté préjudice aux communautés autochtones de diverses manières.

"Aujourd’hui je viens faire un pèlerinage pénitentiel" explique le pape. Il se rendra sur des lieux très symboliques sur les terres des autochtones. 150 000 enfants ont été assimilés de force, plusieurs milliers sont morts dans ces pensionnats catholiques.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.