VIDEO. Le pape François tape sur le bras d'une fidèle pour se défaire de son étreinte

Le chef de l'Eglise catholique a failli chuter après s'être fait attraper la main par une inconnue alors qu'il saluait la foule. Il s'est excusé le lendemain d'avoir "perdu patience".

Le pape François gifle la main d\'une femme qui l\'a saisi, sur la place Saint-Pierre au Vatican, le 31 décembre 2019.
Le pape François gifle la main d'une femme qui l'a saisi, sur la place Saint-Pierre au Vatican, le 31 décembre 2019. (VATICAN MEDIA / REUTERS)

Un geste d'agacement inhabituel de la part du souverain pontife. Le pape François a réagi avec irritation à une poignée de main trop énergique d'une fidèle après les vêpres du mardi 31 décembre au Vatican. La vidéo de la scène a été vue plus de 3 millions de fois sur les réseaux sociaux.

Après avoir embrassé les nombreux enfants massés devant la crèche de Noël sur la vaste Place Saint Pierre, et alors qu'il allait repartir dans une autre direction, la main du vieux pontife a été happée par une femme qui, en voulant l'attirer vers elle, a failli le faire tomber.

Le chef de file de l'Eglise catholique, irrité et le visage douloureux, est parvenu à s'extraire de cette étroite poignée de main par des tapes sur le bras de la femme. Le pape, âgé de 83 ans et qui a des difficultés à marcher, a poursuivi ensuite son tour de la crèche en maintenant un peu plus de distance avec les fidèles enthousiastes et son visage s'est détendu au contact des jeunes enfants.

Le pape François s'est excusé mercredi 1er janvier, avant la traditionnelle prière de l'Angélus, d'avoir "perdu patience" la veille. "Cela m'arrive à moi aussi. Je m'excuse pour le mauvais exemple donné hier", a déclaré le chef de l'Eglise catholique, depuis une fenêtre du Palais apostolique place Saint Pierre, sortant du discours diffusé à l'avance aux médias pour faire son mea culpa.