Cet article date de plus de sept ans.

Le pape François soutient "la marche pour la vie" en France

Il a exprimé "l'horreur" que suscite en lui l'avortement, et appelé les gouvernements à défendre la famille.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le pape François lors de ses vœux au corps diplomatique, au Vatican, le 13 janvier 2014. (ANDREW MEDICHINI / AFP)

Le pape François est opposé à l'avortement et à l'euthanasie. Il a apporté son soutien à la "marche pour la vie", organisée samedi 18 et dimanche 19 janvier, a rapporté Radio Vatican. Cet événement est orchestré par des organisations de catholiques français mobilisées contre la politique du gouvernement en matière d'avortement et de fin de vie.

Le  souverain pontife "salue les participants à cette marche et les invite à maintenir vive leur attention pour ce sujet si important", a indiqué le nonce apostolique en France, Monseigneur Luigi Ventura, dans un message aux organisateurs, et publié par la radio du Saint-Siège. Luigi Ventura rappelle d'ailleurs les mots du pape lors de l'homélie prononcée pour la journée d'"Evangelium Vitae" le 16 juin 2013 : "Regardons Dieu comme le Dieu de la vie, regardons sa loi, le message de l'Evangile comme une voie de liberté et de vie. Disons oui à l'amour et non à l'égoïsme, disons oui à la vie et non à la mort."

Il évoque "l'horreur" que suscite en lui l'avortement

Dans les milieux catholiques français, une pétition circule pour "alerter" le pape argentin de la politique menée par l'exécutif français sur les questions de la vie et de la famille. Des sujets que le locataire de l'Elysée abordera peut-être avec François lors de sa première visite au Vatican prévue le 24 janvier. D'autant plus que le pape est bien informé de l'actualité française, comme l'a indiqué le président de la Conférence épiscopale française, Monseigner Georges Pontier, qui a rencontré le chef de l'Eglise catholique, jeudi.

Lundi, lors de son message au corps diplomatique, le pape François avait exprimé "l'horreur" que suscite en lui l'avortement et appelé les gouvernements à défendre la famille.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pape François

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.