Complément d'enquête, France 2

VIDEO. Sécheresse à Las Vegas : opération "dollars contre gazon"

Confrontée à la sécheresse, "Sin City", la "capitale du péché" et de la consommation d'eau, tente de se racheter une conduite... en monnayant le gazon des propriétés contre la promesse de planter des cactus. Extrait de "Complément d'enquête. Demain, la vie sans eau ?"

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

"Demain : la vie sans eau ?" C'est la question que pose "Complément d'enquête" le 7 septembre 2017. Les Etats-Unis eux-mêmes prennent conscience d'un risque de pénurie et s'engagent dans la lutte contre le gaspillage. Confrontée à la sécheresse, "Sin City", la "capitale du péché"... et de la consommation d'eau, alias Las Vegas, tente de se racheter une conduite : pendant qu'une flotte  de policiers traque les piscines qui fuient, d'autres agents de la ville mènent un programme encore plus surprenant. Extrait.

Nom de code de l'opération : "Dollars contre gazon". Les journalistes de "Complément d'enquête" ont suivi Dennis Gegen dans son travail. Celui-ci consiste par exemple à mesurer la surface de la pelouse devant cette maison en travaux. Résultat : "On a environ 70 mètres carrés. Donc on peut leur proposer un chèque de 1 300 à 1 500 euros."

L'équivalent en gazon de 2 000 terrains de foot arraché en quinze ans

Quand les nouveaux propriétaires vont emménager, Dennis leur proposera d'arracher leur gazon. En échange, ils recevront une indemnité d'une vingtaine de dollars par mètre carré. Le gazon consomme deux fois plus d'eau que des plantes adaptées au désert, il s'agit donc d'inciter les propriétaires à le remplacer par des cactus ou autres plantes grasses... voire des cailloux. Vous trouvez ce programme un peu dérisoire ? Sachez qu'en quinze ans, il a permis de supprimer l'équivalent en gazon de... 2 000 terrains de foot !

Extrait de "Las Vegas : les chasseurs de fuites d'eau", à voir dans "Complément d'enquête" le 7 septembre 2017.