VIDEO. "Nous en avons assez, nous sommes révoltés" : ces lycéens américains vont marcher contre les armes à feu

Samedi, la "marche pour nos vies" organisée à Washington (Etats-Unis) s'annonce déjà comme le plus grand rassemblement contre les armes à feu de l'histoire des Etats-Unis. Franceinfo a interrogé trois lycéens américains qui feront partie du cortège. 

"Ça aurait pu être nous, ça aurait pu être notre lycée." A travers les Etats-Unis, la tuerie de Parkland, en Floride (Etats-Unis), a vivement marqué les esprits des lycéens. Samuel Caruso, Beth Lloyd et Sara Laatz étaient dans leur salle de classe quand la tuerie, l'une des plus meurtrières de ces dernières années aux Etats-Unis, a eu lieu, mercredi 14 février.

"Cela m’a personnellement touchée cette fois", confie Beth Lloyd, élève au lycée Oakwood à Dayton, dans l'Ohio (Etats-Unis). "Je me suis rendu compte que je devais faire quelque chose." Avec ses amis Samuel et Sara, elle foulera le pavé de Washington (Etats-Unis), samedi, pour la "marche pour nos vies" et contre les violences par armes à feu.

Beaucoup d’élèves de Parkland ont organisé cette marche à Washington. Je me suis dit que cela serait très fort d’inciter des élèves d’Oakwood et de notre ville à y aller.

Samuel Caruso

à Franceinfo

"Nous sommes révoltés"

Ces trois amis sont convaincus qu'entre jeunes Américains, ils sont capables de faire bouger les lignes. "L’effet sur le gouvernement sera plus fort s’ils nous voient en nombre, si nous y sommes tous", affirme Beth Lloyd. "Une marche comme celle-ci va permettre aux gens de se rendre compte de l’ampleur du mouvement, de l’ampleur de notre effort pour une réforme sur les armes", abonde Sara Laatz. 

"Nous en avons assez de cette violence et de ces fusillades en milieu scolaire", confie Samuel Caruso, dont le cousin d'un ami est mort dans la fusillade de Parkland. "Nous sommes peut-être d’une petite ville de l’Ohio, mais nous sommes révoltés."

Des élèves du lycée Marjory Stoneman Douglas à Parkland, en Floride (Etats-Unis), le 14 mars 2018. 
Des élèves du lycée Marjory Stoneman Douglas à Parkland, en Floride (Etats-Unis), le 14 mars 2018.  (JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)