Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Les studios Sony sortent le film que la Corée du Nord n'aime pas

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le groupe Sony décide finalement de sortir le film "The Interview" en dépit des menaces.

Un nouveau rebondissement. Victime d'une cyberattaque, Sony avait décidé d’annuler la sortie du film avant de faire machine arrière. Ils ont autorisé la sortie de "L’interview qui tue", une comédie qui parodie le dictateur nord-coréen Kim Jong Un.
 Il y a plusieurs mois Pyongyang promettait des représailles en découvrant la bande-annonce. Aujourd’hui de mystérieux hackers parlent d’un film « terroriste » et menacent les cinémas qui projetteront le film.

"Une victoire pour la liberté"

 
"C'est une victoire pour la liberté", saluée par les acteurs américains du film sur les réseaux sociaux et par les spectateurs. "C'est plutôt excitant ", raconte l’un d’eux à France 3. "Je me demande l’effet que ça aura sur la Corée du Nord", s’interroge, un autre. À noter que le film est visible dès ce jeudi 25 décembre, en ligne, à partir de minuit.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.