VIDEO. Etats-Unis : un village fantôme vendu aux enchères pour 1,5 million d'euros

Avec ses 25 hectares, la commune de Johnsonville, dans le Connecticut, a été laissée à l'abandon depuis vingt ans. Elle pourrait désormais connaître une seconde vie.

MICHAEL VEKSLER / YOUTUBE

Pourquoi se contenter d'un simple appartement quand on peut s'offrir un village entier ? Abandonnée depuis vingt ans, la commune de Johnsonville (Etats-Unis) va peut-être finalement trouver une seconde vie. Elle a été adjugée pour un peu plus de 1,5 million d'euros aux enchères, jeudi 30 octobre, rapporte CBS News (en anglais).

25 hectares à disposition

A ce prix-là, le futur propriétaire, dont l'identité n'a pas été révélée, pourrait bientôt bénéficier des 25 hectares de la commune, de ses maisons victoriennes, de son restaurant et de sa chapelle et faire renaître de ses cendres cette ville à l'histoire tourmentée.

Dans les années 1960, un millionnaire l'avait déjà rachetée en grande partie pour la transformer en attraction pour touristes, raconte la radio WNPR (en anglais) : Johnsonville était devenue "la Mecque des cérémonies de mariage" dans la région, explique la radio.

Des travaux de rénovation à prévoir

Les activités ont brutalement cessé en 1994, et le village a été laissé à l'abandon depuis. En 2001, il avait été racheté par des hôteliers, dans l'espoir de le transformer en communauté pour seniors, détaille le Hartford Courant (en anglais), mais la crise économique aurait mis à mal ces rêves de renaissance.

La vente doit désormais être confirmée dans les trente jours. Si la transaction se réalise effectivement, le nouveau propriétaire aura du travail avant de venir s'installer. Car si la vidéo produite pour la mise aux enchères montrait un village idyllique, Bloomberg (en anglais) s'est rendu sur place et présente un visage bien plus inquiétant de la commune. D'après les images diffusées par l'agence, une remise à neuf s'impose.

Le village de Johnsonville (Connecticut, Etats-Unis), le 28 octobre 2014.
Le village de Johnsonville (Connecticut, Etats-Unis), le 28 octobre 2014. (G. MORTY ORTEGA / DPA / AFP)