VIDEO. États-Unis : près de 40 millions de locataires menacés d’expulsion

La crise a encore davantage creusé les inégalités aux États-Unis. 40 millions d’Américains pourraient perdre brutalement leur logement. 

France 2

Pour l’officier de police en charge ce matin-là des expulsions à Houston, au Texas, la journée s’annonce rude. Huit expulsions ont été ordonnées par le juge pour la journée. Sa tournée débute par celle d'Israël Rodriguez, son épouse et leurs deux enfants en bas âge. "Quand le coronavirus a frappé, j’ai perdu mon travail. J’ai mis 1 mois à en retrouver un autre. Mais aujourd’hui je ne gagne que 300 dollars, ce n’est pas assez", témoigne le père de famille.

Expulsions sur le champ

Aux États-Unis, les expulsions se font sans délai. Pris de remords, l'officier parvient néanmoins à en obtenir un pour une dame âgée, qui n’est plus en mesure de payer son loyer : 24 heures, après quoi il faudra partir.  L’homme chargé de débarrasser ses affaires, embauché par le propriétaire, a les larmes aux yeux. "J’ai une famille, une soeur une maman, on ne sait pas ce qui va arriver. Aujourd’hui c’est cette dame, demain ça pourrait être moi." 40 millions de locataires sont menacés d’expulsion à la suite de la crise sanitaire et sociale. Le gouvernement Trump devrait mettre en place un moratoire de 4 mois de suspension, mais ils ne concernera pas tous les Américains.

Le JT
Les autres sujets du JT
USA : 40 millions de locataires menacés d’expulsion
USA : 40 millions de locataires menacés d’expulsion (FRANCEINFO)