Cet article date de plus de deux ans.

Universités américaines : le scandale des pots-de-vin

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Universités américaines : le scandale des pots-de-vin
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Un scandale de pots-de-vin a éclaté aux États-Unis. Certains parents, dont des stars, ont triché pour que leurs enfants puissent intégrer de prestigieuses universités.

De célèbres actrices d’Hollywood, dont l’une des stars de Desperate Housewives sont impliquées. Felicity Huffman aurait soudoyé les correcteurs des examens d’une de ses filles pour obtenir un excellent dossier d’entrée à l’université. Le montant est de 15 000 dollars, soit 13 000 euros pour ces notes trafiquées. D’autres parents ont menti pour intégrer les filières sportives des universités prestigieuses. Un père a par exemple truqué la photo d’un sauteur à la perche, en y mettant le visage de son fils. Un autre a fait passer sa fille pour une joueuse émérite de water-polo en utilisant le même stratagème.  

Des étudiants indignés

Les deux filles d’une actrice sont devenues, sur le papier, des championnes d’aviron. Elles n’avaient jamais touché une rame, mais ont intégré l’université de Californie. Ce faux dossier a coûté 500 000 dollars, soit environ 445 000 euros. Le cerveau de cette opération est un coach pour adolescents. Il payait les pots-de-vin aux entraîneurs sportifs et a tout avoué. De nombreux étudiants sont indignés par ces révélations dans ce pays où les études coûtent très cher.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.