Cet article date de plus d'un an.

Manille : une Américaine accusée d'avoir dissimulé "un bébé dans un sac" à l'aéroport de Manille

Cette femme de 42 ans est parvenue, mercredi, à passer tous les contrôles de sécurité et de l'immigration avec le bébé caché dans un sac en bandoulière.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'aéroport de Manille, aux Philippines, le 3 juillet 2019.  (ARTUR WIDAK / NURPHOTO/ AFP)

Elle a été inculpée pour trafic d'êtres humains. Les autorités philippines ont accusé une Américaine d'avoir tenté de faire sortir clandestinement du pays un nourrisson en le dissimulant dans un sac à l'aéroport de Manille d'où elle s'apprêtait à embarquer pour les Etats-Unis mercredi 4 septembre, ont rapporté les autorités locales. 

Jennifer Talbot, 42 ans, qui ne possédait aucun papier d'identité correspondant à cet enfant âgé de six jours, a réussi à passer mercredi tous les contrôles de sécurité et de l'immigration. Ce n'est qu'au niveau de la porte d'embarquement de l'aéroport international de Manille qu'elle a été confondue par le personnel. Les responsables du service de renseignement des Philippines ont expliqué qu'elle "portait un bébé garçon dans un sac en bandoulière" au moment d'embarquer pour un vol à destination des Etats-Unis. 

Plusieurs dizaines d'années de prison encourues

Elle a été inculpée jeudi de trafic d'êtres humains, une accusation passible aux Philippines de plusieurs dizaines d'années d'emprisonnement, ont indiqué les autorités lors d'une conférence de presse à laquelle assistait l'Américaine, vêtue d'un uniforme pénitentiaire orange. Elle n'est cependant pas poursuivie pour enlèvement. Le nourrisson, qui a été confié aux services de protection de l'enfance, est né d'une mère philippine dans le sud du pays, avant d'arriver à Manille par avion, ont indiqué les enquêteurs. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.