Un avion militaire américain s'abîme en mer des Philippines, trois personnes portées disparues

Des recherches maritimes et aériennes menées par l'US Navy et les Forces japonaises d'autodéfense se poursuivent pour tenter de retrouver les trois personnes manquant à l'appel.

Le porte-avions \"USS Ronald Reagan\" en mer des Philippines, le 20 novembre 2017.
Le porte-avions "USS Ronald Reagan" en mer des Philippines, le 20 novembre 2017. (REUTERS)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Un avion de transport militaire américain s'est abîmé, mercredi 22 novembre, en mer des Philippines. Trois des onze personnes qui étaient à son bord sont toujours portées disparues, selon le dernier bilan de la marine américaine.

Des recherches maritimes et aériennes menées par l'US Navy et les Forces japonaises d'autodéfense se poursuivent pour tenter de retrouver les trois personnes manquant à l'appel, selon un communiqué de la marine américaine.

Les personnes sauvées sont "en bonne condition"

Les huit personnes repêchées ont été transférées sur le porte-avion américain USS Ronald Reagan pour un examen médical "et sont en bonne condition à ce stade", a précisé l'US Navy. L'accident s'est produit vers 14h45 (heure japonaise) à environ 500 milles nautiques au sud-est d'Okinawa, archipel au sud du Japon.

L'appareil est un avion de transport militaire C2-A Greyhound, qui opérait "un vol de routine" de transport de passagers et de fret entre la base aérienne américaine d'Iwakuni, près d'Hiroshima, et le porte-avions USS Ronald Reagan, selon l'US Navy.

Les causes de l'accident, inconnues pour le moment, "vont faire l'objet d'une enquête". Un rapport initial de l'armée américaine, transmis aux autorités japonaises, indique qu'une panne de moteur "pourrait être la cause", a déclaré plus tôt aux médias le ministre japonais de la Défense.