Russie : un accident nucléaire qui inquiète

La Russie chercherait-elle à camoufler un accident nucléaire ? Une semaine après l'explosion du 8 août qui a touché la base de missiles de Nionoksa, dans le Grand Nord, le mystère s'épaissit.

FRANCE 2

De la base militaire près de laquelle a eu lieu l'accident, il n'existe qu'une photo. C'est tout près d'une plateforme maritime en mer Blanche que serait parti le missile qui aurait explosé. C'est la confusion au soir du mercredi 14 août sur un ordre d'évacuation qui aurait été donné dans les villes russes de Nionoksa et Severodvinsk. En quelques heures, les autorités locales le confirment. Puis, le gouverneur de la région le dément.

Les lieux ont-ils été contaminés ?

Les autorités ont d'abord nié toute radioactivité, avant d'autoriser l'agence météo officielle à faire des prélèvements. Des taux de 4 à 16 fois supérieurs à la normale ont ainsi été relevés temporairement dans les heures qui ont suivi l'explosion.

Le JT
Les autres sujets du JT
La base militaire de Nionoksa, dans la région d\'Arkhangelsk (Russie), le 9 novembre 2011. 
La base militaire de Nionoksa, dans la région d'Arkhangelsk (Russie), le 9 novembre 2011.  (AFP)