VIDEO. Barack Obama, huit ans d'impuissance face aux armes à feu

La régulation des ventes d'armes est l'un des échecs de la présidence de Barack Obama. Retour sur ses vaines tentatives pour faire bouger les lignes.

Newtown, Charleston, Orlando... Durant ses deux mandats à la tête des Etats-Unis, Barack Obama a prononcé 14 discours consécutifs à des fusillades meurtrières. Après chacun de ces drames, le président américain a réclamé une action concrète pour réguler les ventes d'armes à feu dans le pays. Sans succès.

Près de 13 500 morts par balles en 2015

Toutes les tentatives de Barack Obama pour faire voter des lois sur un contrôle plus restrictif du permis de port d'armes se sont heurtées au refus du Congrès. En cause : la volonté des élus de ne pas empiéter sur le deuxième amendement de la Constitution, qui garantit aux Américains le droit de se défendre.

Les armes à feu constituent pourtant une importante cause de mortalité aux Etats-Unis. Le nombre de morts par balles est ainsi resté sensiblement le même durant la présidence de Barack Obama. Selon les chiffres du Center for Disease Control (PDF, en anglais), quelque 11 493 personnes ont été tuées par des armes à feu aux Etats-Unis en 2009. Ces armes ont fait 13 476 victimes en 2015, selon l'ONG Gun Violence Archive (en anglais). Au total, quelque 300 millions d'armes sont actuellement en circulation aux Etats-Unis.

Barack Obama verse une larme lors d\'un discours sur la violence due aux armes à feu, le 5 janvier 2016, à Washington (Etats-Unis).
Barack Obama verse une larme lors d'un discours sur la violence due aux armes à feu, le 5 janvier 2016, à Washington (Etats-Unis). (MANDEL NGAN / AFP)