Présidentielle américaine : un "Super Tuesday" crucial pour les démocrates Bloomberg et Sanders

Michael Bloomberg fera son entrée dans les primaires démocrates à la présidentielle américaine mardi 3 mars. Pour confirmer sa bonne dynamique, Bernie Sanders devra battre le milliardaire lors de ce "Super Tuesday".

franceinfo

Si le sénateur du Vermont Bernie Sanders est en tête devant Pete Buttigieg et Joe Biden, la course à l'investiture démocrate est encore longue. Le jour du "Super Tuesday", le 3 mars, 14 États américains et deux territoires associés vont voter. Ces États vont désigner 1 357 délégués alors que la majorité absolue pour obtenir l'investiture est de 1 990 délégués.

La communauté afro-américaine à conquérir

La victoire de Bernie Sanders dans le Nevada est un très bon indicateur de sa capacité à séduire le vote latino-américain parce que le 3 mars, la Californie et le Texas, qui ont une forte population hispanique, voteront. Sa faiblesse c'est sa popularité auprès de la minorité afro-américaine, largement représentée dans les États de l'Alabama, de l'Arkansas ou du Tennessee, qui vont voter aussi lors du "Super Tuesday". Ce dernier marquera l'entrée en lice de Michael Bloomberg, qui a déjà dépensé 327 millions d'euros en publicité télévisée. Le milliardaire pourrait séduire les démocrates modérés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les candidats à la primaire démocrate Michael Bloomberg, Elizabeth Warren et Joe Biden lors du neuvième débat démocrate, mercredi 19 février 2020 à Las Vegas (Etats-Unis).
Les candidats à la primaire démocrate Michael Bloomberg, Elizabeth Warren et Joe Biden lors du neuvième débat démocrate, mercredi 19 février 2020 à Las Vegas (Etats-Unis). (MARIO TAMA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)