Climat : Donald Trump défie la planète

Donald Trump a décidé de tourner le dos aux accords de Paris jeudi 1er juin. C'était l'une de ses promesses de campagne, mais c'est une vraie mauvaise nouvelle pour l'environnement.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

D'habitude la mise en scène est théâtrale. L'arrivée tout sourire sous les applaudissements de ses conseillers et soutiens rassemblés dans les jardins de la Maison Blanche. Un discours comme un défi à la planète. "Afin de remplir mon devoir solennel, qui est de protéger l'Amérique et ses citoyens, les États-Unis se retireront des accords de Paris sur le climat", déclare le président américain. Il se justifie au nom de la sauvegarde des intérêts nationaux qu'il dit menacés. Envers et contre le reste du monde, Donald Trump repart visiblement satisfait.

Consternation

Les États-Unis se replient sur eux, les réactions sont immédiates. Devant la Maison Blanche, les défenseurs de l'environnement appellent à la résistance. Même colère à New York, consternation de Barack Obama qui a signé les accords de Paris. Il estime que son successeur rejette l'avenir. Regrets aussi des grands patrons de multinationales qui se sont lancés dans la transition énergétique. Jeudi soir à New York, en signe de protestation, la nouvelle tour du World Trade Center s'est habillée de vert.

Le JT
Les autres sujets du JT
Donald Trump lors de de l\'annonce de sa décision de quitter l\'Accord de Paris jeudi soir. 
Donald Trump lors de de l'annonce de sa décision de quitter l'Accord de Paris jeudi soir.  (CHERISS MAY / NURPHOTO)