Pour Trump, le scandale des e-mails est "le plus grand" depuis celui du Watergate

Le milliardaire tente d'exploiter au mieux la réouverture de l'enquête concernant les e-mails de sa rivale. Laquelle s'étonne du choix du timing.

Le candidat républicain Donald Trump participe à une réunion publique de ses militants à Phoenix (Arizona), le 29 octobre 2016.
Le candidat républicain Donald Trump participe à une réunion publique de ses militants à Phoenix (Arizona), le 29 octobre 2016. (CAITLIN O'HARA / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

A deux semaines de l'élection présidentielle américaine, c'est une aubaine pour Donald Trump. Au lendemain de la relance surprise du scandale des e-mails de Hillary Clinton par le FBI, le milliardaire a intensifié ses attaques contre sa rivale, samedi 29 octobre. Lors de réunions publiques à Golden (Colorado), puis à Phoenix (Arizona), le républicain a répété qu'il s'agissait du "plus grand scandale politique depuis le Watergate, et tout le monde espère que justice sera enfin rendue". Il a été acclamé par des milliers de partisans scandant : "Enfermez-la !"

"Un vote pour Hillary est un vote pour soumettre notre Etat à la corruption publique", a déclaré le milliardaire. Il a également accusé Hillary Clinton d'avoir promis à l'actuelle ministre de la Justice, Loretta Lynch, de la reconduire à son poste, sous-entendu en échange du classement des poursuites contre elle. "Quand nous gagnerons le 8 novembre, nous irons à Washington et nous curerons le marigot !" a-t-il lancé, après avoir consacré la plupart de ses discours à une dénonciation de "l'establishment" et du "système truqué".

Un timing étonnant selon Hillary Clinton

Du côté du camp Clinton, pris de court par l'annonce du directeur du FBI, James Comey, l'heure est à la contre-attaque. La candidate démocrate a répondu à la police fédérale américaine en l'accusant d'alimenter des rumeurs sans fondement à seulement dix jours de la présidentielle. "Il est plutôt étrange qu'une chose pareille ait été publiée, avec si peu d'informations, juste avant une élection", s'est étonnée Hillary Clinton lors d'un meeting à Daytona Beach (Floride).

En fait, ce n'est pas seulement étrange, c'est sans précédent et c'est profondément inquiétant, car les électeurs méritent les faits dans leur ensemble. Nous avons donc appelé le directeur Comey à expliquer tout et tout de suite, à tout mettre sur la table.

Hillary Clinton

lors d'un meeting en Floride

Vendredi, James Comey a envoyé une lettre de trois paragraphes à des responsables du Congrès, à majorité républicaine, pour les informer que, dans une enquête distincte, des messages potentiellement "pertinents" concernant Hillary Clinton avaient été découverts. L'enquête s'est arrêtée en juillet. 

Le contenu de ces milliers de nouveaux messages reste un mystère entier. Mais selon des médias, ils ont été découverts sur un ordinateur portable appartenant à Huma Abedin et à son conjoint Anthony Weiner. Cette proche de Hillary Clinton, membre de son cabinet au département d'Etat, s'est séparée en août de son mari, qui fait l'objet d'une enquête distincte pour l'envoi de messages à caractère sexuel à une mineure. Citant des informations de presse, John Podesta, directeur de l'équipe de campagne Clinton, a affirmé qu'il était possible que les messages retrouvés soient seulement des copies de ceux dont le FBI était déjà en possession.